7 business musulmans qui ne fonctionnent pas

Nombreux sont les business lancés dans la communauté, mais peu nombreux sont ceux qui réussissent. La faute à plusieurs facteurs : Manque de préparation, pas de budget lié au Web marketing, une communication bancale et d’autres raison sur lesquelles nous reviendront dans un prochain article in sha Allah.

➡️ Cet article est le résultat de plusieurs années d’expérience et d’un constat affligeant. Beaucoup de frères et soeurs souhaitent dégager un revenu pour pouvoir faire la Hijra, mais nous sommes encore très peu à réussir car nous avons aussi tendance à nous lancer dans des business qui ne sont pas rentables.

↪️ Voyons ensemble une liste de 7 business qui sont souvent lancés par les frères et soeurs mais qui malheureusement ne permettent pas de gagner sa vie (à cause de la manière dont sont gérés les projets en question) :

  1. Faire une boutique islamique généraliste

ℹ️ Fût un temps où lancer ce business était à la mode. Malheureusement beaucoup ont échoué à cause d’une très mauvaise préparation, al-hamdou liLlâh ‘alâ koulli hâl.

Pourquoi cela n’est pas rentable ?

  • Un secteur occupé par des « gros » qui dominent le marché. En soit ça n’est pas insurmontable mais il serait plus intéressant de se lancer dans un domaine plus accessible.
  • Les marges sont faibles sur la plupart des produits vendus sur ce type de projet.
  • Il faut énormément vendre pour pouvoir se dégager un bon bénéfice. C’est le business model de tout commerce généraliste.
  • La tendance actuelle est à la spécialisation, vous aurez plus de facilité à vendre en tant que spécialiste dans un domaine qu’en tant que généraliste dans tous les domaines.

⚠️ Mais vous pouvez réussir dans ce type de projet si :

  • Vous prévoyez un investissement de départ de plusieurs dizaines de milliers d’euros pour investir dans la marchandise et le webmarketing. Pourquoi ? Car je connais certains généralistes qui ont fait cela et ont réussis, ils seraient ainsi vos concurrents. Il faut toujours au moins s’aligner si l’on veut espérer rivaliser.
  • Si vous vous entourez de professionnels qui font bien leur travail pour travailler les aspects liés à l’acquisition de trafic qualifié et l’optimisation de la conversion (je vous expliquerai ces notions plus tard in sha Allah)
  • Si vous choisissez les bons produits à vendre avec une stratégie claire
  • Si vous commencez au départ à ne vendre que des produits très réputés de marques connues : Sarouels Oussloub ou Dianoux, Jilbab Um Hafsa, Thés Saouda, Miel de BioMiel ans CO et bien d’autres.

2. Vendre des muscs dits « generiques« 

ℹ️ Il s’agit de parfums inspirés des grandes marques dont les senteurs sont quasi identiques. Les noms sont parfois exactement les mêmes que ceux des grandes marques.

  • Un secteur plus que bouché avec énormément de revendeurs
  • Les génériques ont mauvaise réputation
  • Les bénéfices peuvent paraître intéressant aux premiers abords, mais il faut écouler énormément pour pouvoir faire un bon chiffre d’affaire
  • Est ce qu’il y a une demande suffisante pour ce type de produit ? Si oui, combien coûte l’acquisition d’un client ? Cela dépendra de la façon dont vous gérerez votre business
  • Beaucoup d’amateurisme dans le domaine avec des plubications sur des groupes Whatsapp contenant des centaines de références, on s’y perd. Il y a toute une profession qui perd de sa valeur avec ce nombre incalculable de vendeurs amateurs et qui voit aussi sa crédibilité compromise.

⚠️ Mais vous pouvez réussir grâce à Allah si …

  • Vous faites votre propre marque en vous concentrant à 100% sur le branding
  • Vous vous concentrez donc sur votre communication en cassant avec cette mauvaise image dont est entaché ce domaine

3. Faire sa marque de qamis

ℹ️ L’idée de business qui vient en premier dans notre imagination lorsque l’on est un homme et que l’on cherche une indépendance financière.

  • Combien de personnes portent le qamis en France ? Est ce que ce la vaut vraiment le coup ?
  • Des dizaines de personnes se sont lancées ces dernières années et ont echouees
  • Les marges sur ces produits sont intéressantes, ne vous laissez pas avoir par cela. Aujourd’hui il est très facile de trouver une usine pour confectionner ses qamis, mais difficile de les écouler.
  • Le branding est très important, il faut donc soigner l’image de marque et proposer des produits d’une certaine qualité. Ce qui aura tendance à augmenter les prix et compliquer les ventes.

⚠️ Mais vous pourrez réussir avec l’aide d’Allah si vous :

  • Vendez à l’international
  • Avez un grand réseau de revendeurs
  • Proposez des produits adaptés à toutes les cultures, les saisons et les climats
  • Vous adaptez vos supports de communication à l’anglais, l’arabe et au français

4. Vendre des sarouels

ℹ️ Un produit à la mode qui est beaucoup porté. Attention les sarouels ont tendance à être de plus en plus près du corps, du coup ils n’ont de sarouels que le nom : je les appelerai plutôt pantalon.

Tout comme vendre des qamis, ce domaine est exposé aux mêmes contraintes. Il faut faire les mêmes causes pour pouvoir espérer en tirer un revenu.

Référez vous donc au point 3. pour plus d’informations.

⚠️ Attention dans ce domaine beaucoup se prennent en photo dans leurs salons ou leur chambre avec les sarouels. Ça n’est pas du tout professionnel. De même pour les frères qui posent leurs sarouels froissés par terre et « bombardent » les groupes Whatsapp et tous les supports de communication de photo qui ne donnent pas envie d’acheter.

5. Vendre des produits naturels

ℹ️ Quoi de mieux pour aider son entourage et sois-même à abandonner les médicaments et en même temps gagner sa vie ? En théorie.

  • Ce secteur est bouché, énormément de concurrence !
  • Beaucoup de personnes vendent des produits dans des packagings amateurs avec des étiquettes contenant des écritures manuscrites.
  • Des photos trop souvent mal prises avec de mauvais éclairages et des fonds peu adaptés.
  • Une absence totale d’informations sur la contenance des produits et souvent du copier coller concernant leurs bienfaits.
  • De la vente « bourrin » avec des produits exposés tels quels sur les différents canaux de communication.
  • La réglementation française est sévère, stricte et impose des coûts élèvés en terme de mise en conformité des produits avec les normes mises en place dans le domaine de la cosmétique.

⚠️ Les points précédents listent les erreurs communes faites par les frères et soeurs mais ne concerne donc pas la rentabilité de ce type de projet. Le bien être et la santé est un domaine extrêmement rentable, il faut cependant veiller à faire preuve d’un minimum de professionnalisme.

Pour réussir vous pouvez, avec l’aide d’Allah :

  • Faire votre propre marque
  • Vous faire un réseau et le prospecter pour de la vente en gros
  • Chercher à obtenir des certifications officielles qui ont une valeur aux yeux du consommateur final
  • Ne pas vendre vos produits à n’importe qui
  • Trouver des producteurs qui ont des produits aux normes afin de vous faciliter dans votre mise en conformité

6. Vendre des bougies

ℹ️ Pour réussir dans ce domaine, il faut beaucoup écouler. Il semble difficile de pouvoir vivre uniquement de cela aujourd’hui tant le domaine est disloqué. Proposez une réelle valeur ajoutée pour faire la différence et n’oubliez pas l’étude de marché avant de vous lancer à l’aveugle. Les non musulmans sont aussi dans ce domaine, ce qui le rend encore plus concurrentiel.

⚠️ N’oubliez pas que tout le monde sait désormais qu’il existe des machines pour imprimer sur les bougies, vendre cela n’est pas un avantage concurrentiel. Vous n’en vivrez pas !

Bien évidemment nous évoquons dans ce paragraphe les bougies décoratives et non pas les bougies senteurs.

7. Revendeur de jilbabs

ℹ️ Revendre des jilbabs de marques connues pour leur qualité, le business auquel tout le monde a déjà pensé.

  • Les bénéfices sont très faibles
  • La concurrence est rude
  • Beaucoup de prix cassés dans ce domaine

⚠️ Mais vous pouvez réussir grâce à Allah si :

  • Vous proposez énormément de marques de jilbabs différentes
  • Faites des ventes privées entre soeurs
  • Faites votre propre marque et la revendez
  • Soignez les finitions, la qualité des produits en demandant sans cesse des feedbacks aux clients.

🔻 Pour conclure :

  • Il convient de préciser que vous pouvez connaître certaines personnes qui arrivent à dégager un chiffre d’affaire avec certains de ces business, mais combien sont-ils ?
  • Peu importe dans quoi vous vous lancez, entourez vous de professionnels : un développeur Web, un webmarketeur, un graphiste. Ou au départ faites vous même les tâches liées à ces métiers, mais n’en délaissez aucune ! Aujourd’hui pour vous lancer vous pouvez utiliser des outils simples pour faire certaines tâches de manière autonome (plus d’informations dans un futur article).
  • Cet article aurait aussi pu s’appeler : Les 7 business dans lesquels nous sommes encore des amateurs. A cause du fait que ces business peuvent devenir rentable dans certains cas. Mais est ce que cela vaut vraiment la peine de fournir tant d’efforts pour si peu de retour ? Quand on sait qu’il existe de nombreuses autres façon de gagner sa vie plus facilement et rapidement.
  • Il ne faut pas l’idée du siècle pour gagner sa vie. Certains vivent bien en vendant des vis et des trombones sur Amazon.
  • Nous ne citons pas de chiffres explicitement étant donné la non précision que cela pourrait avoir, chaque business a ses propres coûts.

Remettez vous en totalement à Allah après avoir fait les causes de votre réussite. Accomplissez la prière de consultation et demandez au gens qui savent afin de vous orienter à prendre les bonnes décisions.

↪️ N’oubliez pas que tout se vend sur internet, la question est : est ce que vous savez COMMENT vendre ?

Qu’Allah vous facilite vos projets.

Expert WordPress et Prestashop, diplômé en gestion et fort d’une expèrience de plus de 3 ans, je vous propose de nombreux articles sur divers thématiques toutes en lien avec le développement de votre business. * Récemment certifié Google *
Du contenu frais
Recevez tout le nouveau contenu en vous inscrivant
Vos données sont précieuses, nous ne les transfèrerons jamais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *